Dalaï-lama – Transcriptions sur la Compassion 4 – “Notre nature fondamentale (2)”

DALAÏ-LAMA : Compassion 4

Pourquoi, pendant 2 ans, je n’ai pas poursuivi la  publication de cette suite. Ne voyant personne, ou quasiment, venir la consulter, je me suis dit à quoi bon?! N’ont qu’à chercher ailleurs, acheter le livre, etc. Et puis quelques personnes sont, de loin en loin, venues sur ces pages. Et j’ai donc enlevé de ma tête mon « irritation » contre  mes semblables que je trouvaient trop centrés sur eux-même (je me mets dans le lot ;)). J’ai enlevé aussi ce « à quoi bon, c’est une goutte d’eau dans la mer «  qui me trottait. J’avais oublié le pourquoi initial de cette petite transcription (voir mon petit laïus dans le premier billet) !

Voyez être parfait n’est pas mon lot ;).  Attention, je ne me prétends pas indispensable – je suis bien consciente qu’il y a pléthores de textes, de retranscriptions des enseignements du Dalaï-Lama. Mais, à l’heure qu’il est – avec les problèmes que notre planète et ses habitants rencontrent – une de plus n’est pas de trop, face à toutes les inepties, futilités, désinformations inondant la toile, la télé, etc. Donc je ré-affirme que si une personne peut en tirer profit,  ce sera déjà bien (les petites gouttes d’eau font les petits ruisseaux qui etc.  ;)). Voici donc la suite et ce sera régulier, tant que faire se peut. 🙂

3 – Les Bienfaits de la Compassion (suite)

 « Notre nature fondamentale (2) »

(Suite de Compassion 3) …/…

Ce fait devient encore plus évident si nous pensons à notre fonctionnement de base. Pour dépasser la simple survie, il nous faut un toit, de la nourriture, des compagnons, des amis, des ressources, l’estime d’autrui, etc. Or, ces apports ne viennent pas uniquement de nous, mais dépendent aussi des autres. Imaginons qu’une personne veuille vivre seule dans une contrée lointaine et inhabitée : malgré sa force, sa santé ou son niveau d’éducation, elle ne pourra en aucun cas être heureuse et épanouie dans de telles conditions. Si, exemple, un homme vivait au cœur de la jungle, dans une réserve africaine uniquement peuplée d’animaux, son intelligence et sa ruse lui permettrait peut-être de devenir le roi de la jungle, mais rien de plus. Pourrait-il avoir des amis? Se faire un nom? Devenir un héros si tel était son désir? Je crois que la réponse à toutes ces questions est un non catégorique, car seule la relation à ses semblables lui offre de telles possibilités.

La jeunesse, la santé et la force nous donnent parfois une impression d’indépendance, comme si nous n’avions besoin de personne. Mais c’est une illusion. Même à la fleur de l’âge, nous avons toujours besoin d’amis, n’est-ce pas? Simplement parce que nous sommes des êtres vivants. Et cette vérité s’accentue en vieillissant. Pour la part, j’ai atteint la soixantaine, et je commence à montrer des signes de vieillesse. Je vois mon crâne se garnir de cheveux blancs et j’ai parfois mal aux genoux en m’asseyant ou en me levant. Avec l’âge, nous dépendons de plus en plus de l’aide d’autrui : cela fait partie de notre condition.

En un sens, nous pouvons au moins dire que les autres sont à l’origine de notre joie, de notre bonheur et de notre prospérité, mais cela ne se limite pas aux relations quotidiennes que nous entretenons avec autrui. En fait, toutes les expériences agréables auxquelles nous tenons tant, ou que nous aimerions accomplir, dépendent d’une coopération et d’une interaction mutuelles. C’est une évidence, ……., la compassion ……ne peut s’exprimer spontanément que dans la relation aux autres : ceux-ci sont en effet les destinataires et les bénéficiaires…..

Même en satisfaisant des intérêts purement égoïstes – de bonheur, de confort et de satisfaction personnelle où le bien-être d’autrui n’est pas un souci -, je persiste à dire que l’on dépend des autres. Les actes négatifs ne peuvent avoir lieu sans la présence d’autres individus. Par exemple, on ne peut tricher s’il n’y a personne à duper.

Tous les évènements de la vie, toutes les histoires sont si étroitement liés …/…

[Transcription tiré du livre « Les voies spirituelles du Bonheur »]

Le site officiel de Sa Sainteté le dalaï-lama

Advertisements

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Galerie | Cet article, publié dans Dalaï-Lama : Compassion, Psycho-philo-socio...trucs "intellos", est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dalaï-lama – Transcriptions sur la Compassion 4 – “Notre nature fondamentale (2)”

  1. Ping : Dalaï-lama – Transcriptions sur la Compassion 5 – “Notre besoin d’amour” | MON AVIS : Petit Blog Avisé ??

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s