Théâtre National de Nice (T.N.N.) Mise en bouche pour la saison 2012/2013

Ten years after (1)

Dix est le nombre de la Tetraktys pythagoricienne, c’est à dire la somme des quatre premiers nombres (1 + 2 + 3 + 4 = 10). Il a le sens de la totalité, de l’achèvement, celui du retour à l’unité, après le développement du cycle des neuf premiers nombres. La décade était, pour les Pythagoriciens le plus sacré des nombres, le symbole de la création universelle.

Non, je ne suis pas devenu un adepte du symbolisme des chiffres, mais écoutez plutôt. En septembre 2002, donc il y a dix ans, Daniel Benoin ouvrait sa première saison avec une adaptation théâtrale du film de Vinterberg, « Festen ». Celui-ci vient d’écrire une pièce de théâtre, « Festen, la suite » [l’enterrement] qui se déroule dix ans après l’enterrement du père. Et, dix ans plus tard, cette pièce ouvre la saison du TNN. Troublant, non ?

Autre création « maison » : « La contrebasse », de Süskind, mis en scène par Benoin, avec Clovis Cornillac. J’entends d’ici les crie d’orfraie : Comment ! Après Villeret ! Vous n’y songez pas ! Mais cet écrit, tout comme les grands textes, peut être réinterprété, repensé.

J’espère, que, comme moi, vous adorez Edgar Poe : alors vous allez tomber en pâmoison devant une autre création, « Double assassinat dans la rue Morgue ». Je biche, je salive, je piaffe d’impatience ! De plus, l’adaptation, la dramaturgie et la direction d’acteurs sont signés Gaële Boghossian.

A propos de Gaële, reprise de « Médée », dont j’ai osé écrire : C’est l’immatérialité devenue réalité, c’est le vers de Corneille transporté dans la tragédie grecque, c’est les pulsions archaïques qui viennent frapper à notre porte contemporaine.

[Vous pouvez vous référer à nos 2 articles précédents :  Hier au TNN (Nice), nous avons vu “Médée”, à voir absolument! + Totalement conquis par le “MEDEE” mis en scène par Paulo Correia, au T.N.N. (Nice) ]

Autre reprise urgentissime à voir et à revoir « Des jours et des nuits à Chartres »  à mon sens l’une des plus fortes mise en scène de Daniel Benoin. Cette pièce a été écrite par l’écrivain suédois, Henning Mankell dont le sujet est la photo qu’a pris Robert Capa en août 44 à Chartres, cette femme tondue avec son enfant dans les bras passant dans les rues. Difficile de se remettre d’une telle photo, d’une telle œuvre … et d’une telle mise en scène.

Restons dans les créations : 2012 est le 50ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie. 2013 voit le centième anniversaire de la naissance d’Albert Camus. De la mi-décembre à la mi-janvier le TNN présente « Enfances algériennes », sur des textes de Camus et Mouloud Feraoun, mis en scène par Jacques Bellay.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La compagnie Arketal, l’une des compagnies les plus intéressantes de part  ici, ne serait-ce par son travail sur la symbiose qu’elle fait sur acteur et marionnette, présente « Le Conte d’Hiver », de Shakespeare. C’est Sylvie Osman, qui a créé la compagnie en 1984, qui signe la mise en scène

Un petit coup de cœur : saluons la venue de Daniel Mesguich avec « Hamlet ». 4 fois qu’il l’affronte, cette pièce mythique, comme pour tenter d’y puiser ce que personne n’aurait encore découvert. Voir l’un des plus grands metteurs en scène français n’est pas chose moindre.

Deux pièces pour lesquelles je fais un « Monsieur Plus » : « La compagnie des spectres » d’après le roman de Lydie Salvaire, adapté, mis en scène et joué par Zabou Breitman ; « La Promesse de l’aube », adaptation du roman de Romain Gary et mise en scène Bruno Abraham Kremer et Corine Juresco

Et, fraise sur le sorbet, Un des plus grand comédiens européens (dixit Benoin et moi (2) ) : Bruno Ganz dans « Le retour », de Pinter, mise en scène – et ce n’est pas rien – Luc Bondy

Voilà. Après ces petites mises en bouche, pour en savoir plus : www.tnn.fr

That’s all, folks !

Uncle Jack

(1)Ten years after (dix ans après) un de mes groupes des seventies préférés

________________________________________________________________________________________________________________

Bon je fais ma Mme plus 😉  :

Il est à noter que cette saison 2011-2012, qui vient de s’achever, à vu 165.000 spectateurs (dont la moitié viennent des alentours de Nice) UN RECORD!

Ce qui fait de notre Centre National d’Art Dramatique le premier de France après Paris!!

Que ses « créations » s’exportent même au-delà de l’hexagone (jusqu’en Suède)

Il faut dire que Daniel Benoin qui « combat le plus qu’il peut l’ostracisme » rassemble, fédère par des coproductions, des associations transversales, etc. (pêle-mêle : Opéra de Nice, Théâtres -Antibes, Cannes, etc.-, Compagnies )

(2) Bruno Ganz : et moi itou, un comédien « géant » (je l’adore ++ depuis que je suis petite), il va pour la première fois jouer en français et ce sera à Nice!

Bon, ce coup-ci c’est vraiment tout !

C. Bocher

Publicités

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Galerie | Cet article, publié dans Actualité artistique et culturelle, Spectacles, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Théâtre National de Nice (T.N.N.) Mise en bouche pour la saison 2012/2013

  1. eimelle dit :

    Belle saison qui s’annonce!
    J’espérais que la tournée Médée passerait par chez nous, à priori pas, je me consolerai avec Des jours et des nuits à Chartres!

    J'aime

    • Très belle saison, ça promet!
      A la conférence de presse de mardi j’avais tout de suite vu que « Des jours et des nuits..; » passait par chez vous !! Pour Médée faut, au plus près de Tours, aller à la Cartoucherie de Vincennes.
      Et on n’a pas tout annoncé! Y’a aussi Découflé que j’espère ne pas manquer et aussi « Le Bourgeois Gentilhomme » Mis en scène par Catherine Hiegel avec François Maurel, je veux absolument voir ce que cela donne (je pense que ce sera très bien).
      Je ne verrai pas tout y’en a trop !!
      Ah oui  » La contrebasse » fait 50 représentations dans 35 villes mais j’ai pas encore le
      détail.
      A bientôt

      J'aime

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s