Dalaï-lama – Transcriptions sur la Compassion 6 – “Notre besoin d’amour (2/2)”

DALAÏ-LAMA : Compassion 6

3 – Les Bienfaits de la Compassion (suite)

« Notre besoin d’amour (fin)« 

(Suite de Compassion 5) …/…

Finalement ce sont l’amour et la compassion qui engendrent le plus grand des bonheurs, simplement parce qu’ils représentent nos besoins les plus profonds. En dépit de toutes ses aptitudes et capacités, si un individu se retrouvait seul et abandonné, il ne survivrait pas. Nous avons beau nous sentir vigoureux et indépendants durant les années les plus prospères de notre vie, lorsque nous sommes malades, très vieux ou trop jeunes, nous dépendons du soutient d’autrui. Examinons plus attentivement comment l’affection et la compassion nous aident tout au long de notre vie.

Concernant la création et l’évolution de l’univers, nos croyances divergent certainement, mais nous serons d’accord pour dire que nous avons tous été conçus par nos parents. Et en général, cette conception n’a pas eu lieu uniquement sous l’influence du désir sexuel, car nos parents avaient aussi décidé d’avoir un enfant. Ce genre de décision repose sur la responsabilité et l’altruisme – engagement affectueux des parents de s’occuper de leur enfant, jusqu’à ce qu’il puisse subvenir à ses propres besoins. Ainsi, dès le moment de la conception, l’amour de nos parents a déjà participé directement à notre création.(1)

Lors de mes rencontres avec des scientifiques, surtout ceux qui travaillent dans le secteur de la neurobiologie, j’ai appris qu’il est maintenant prouvé que, même pendant la grossesse, l’état d’esprit de la mère – calme ou agité – influe beaucoup sur le bien-être physique et mental du fœtus. Il semble donc vital que la mère garde l’esprit calme et détendu. Après la naissance, les premières semaines représentent une période cruciale pour le développement de l’enfant. On m’a dit que pendant cette période, l’un des facteurs déterminant pour  la croissance saine et rapide du cerveau du nourrisson était le contact physique constant avec sa mère. Si, pendant cette période critique, l’enfant est abandonné ou livré à lui-même, les effets psychologiques seront évidents.

L’amour et l’attention ont une importance capitale pendant toute l’enfance. Lorsqu’un enfant vit avec une personne ouverte et affectueuse, quelqu’un qui sourit avec amour et tendresse, il se sent naturellement heureux et protégé. EN revanche, si l’on essaie de lui faire du mal, la peur l’envahit et entraîne des conséquences néfastes à son développement. De nos jours, nombreux sont les enfants qui grandissent dans des familles déchirées. Ils sont en manque d’affection, ils risquent par la suite de ne pas aimer leurs parents et, dans bien des cas, de ne pas pouvoir aimer autrui. Ce qui est évidemment très triste.

Quand les enfants grandissent et deviennent scolarisés, ils ont besoin d’être soutenus par leurs éducateurs. Si un enseignant ne se contente pas de dispenser une éducation académique, mais assume la responsabilité de préparer ses élèves à la vie, ceux-ci éprouveront de la confiance et du respect, et ce qu’il leur a transmis laissera une marque indélébile dans leur esprit. Au contraire, les matières enseignées par un professeur qui ne se soucie pas de l’avenir de ses élèves seront considérées comme accessoires et ne resteront pas longtemps en mémoire.

De même, si, dans un hôpital, un patient est soigné par un médecin qui dégage un chaleur humaine, le malade se sent en sécurité. Le désir du médecin de faire tout son possible pour le guérir est déjà un traitement curatif, quelles que soient ses compétences professionnelles. Inversement, si le médecin est dépourvu de sentiments humains et se montre austère, impatient ou désinvolte, le malade devient inquiet, même s’il s’agit d’un spécialiste prestigieux qui a établi un bon diagnostic et a prescrit le traitement adéquat. Qu’on le veuille ou non, l’état d’esprit du patient influe grandement sur la qualité et le degré de sa guérison.

Et au quotidien, même au cours d’une conversation ordinaire, lorsque quelqu’un parle chaleureusement, la discussion devient intéressante, même si le sujet n’est pas passionnant. A l’inverse, si quelqu’un s’exprime avec froideur ou agressivité, on se sent mal à l’aise et l’on souhaite abréger la discussion au plus vite. De l’évènement le plus banal à la situation la plus grave, le fait de se sentir aimé et respecté des autres est indispensable à notre bonheur.

Récemment, un groupe de chercheurs américains m’a appris que, dans leur pays, le nombre de maladies mentales était très élevé, de l’ordre de douze pour cent de la population. Il semblerait que les états dépressifs ne viennent pas d’un manque de ressources matérielles, mais probablement de la difficulté à donner et recevoir de l’affection.

Nous voyons donc que, même si nous n’en sommes pas conscients, le besoin d’affection humaine est dans nos gènes dès la naissance. Cette affection peut venir d’un animal ou de quelqu’un qu’on considère habituellement comme un ennemi, elle attire naturellement les enfants comme les adultes.

…/… (A suivre : La source ultime de la réussite)

[Transcription tiré du livre « Les voies spirituelles du Bonheur »]

Le site officiel de Sa Sainteté le dalaï-lama

(1) Bien noter que « en général » est en tête de ce paragraphe

Publicités

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Galerie | Cet article, publié dans Dalaï-Lama : Compassion, Psycho-philo-socio...trucs "intellos", est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dalaï-lama – Transcriptions sur la Compassion 6 – “Notre besoin d’amour (2/2)”

  1. très beau témoignage, si simple et si vrai… c’est fou comme le manque d’amour et d’attention peuvent avoir des conséquences sur toute une vie, mais je suis aussi convaincue qu’en prêtant plus attention à nos attitudes au quotidien nous pouvons inverser chaque jour la tendance!

    J'aime

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s