Dalaï-lama – Transcriptions sur la Compassion 7 – “La source ultime de la réussite”

DALAÏ-LAMA : Compassion 7

3 – Les Bienfaits de la Compassion (suite)

« La source ultime de la réussite (1/2)« 

(Suite de Compassion 6) …/…

Nous les êtres humains avons tout le potentiel de devenir des gens heureux et affectueux?, mais aussi celui d’être malheureux et nuisibles. Ces potentialités sont présentes en chacun de nous. Pour être heureux, il faut essayer de développer les aspects positifs et bénéfiques qui sont en nous et en réduire le négatif. Les actes négatifs, comme voler ou mentir, semblent parfois procurer une satisfaction immédiate mais, à long terme, ils amènent toujours à la souffrance. Les actes positifs, eux, apportent toujours une force intérieure. Grâce à cette force intérieure, nous avons moins peur et plus confiance en nous; il devient alors plus facile d’être bienveillant envers autrui, sans barrière religieuse, culturelle ou autre. D’où l’importance de reconnaître notre potentiel de bien et de mal, puis de l’observer et de l’analyser attentivement.

C’est cela que j’appelle promouvoir les valeurs humaines. Je m’attache toujours à favoriser la compréhension de valeurs humaines essentielles comme la compassion, le souci d’autrui et l’engagement. Quelle que soit votre religion, que vous soyez croyant ou athée, sans ces valeurs vous ne pourrez pas être heureux.

Examinons l’utilité de la compassion et de l’affection dans la vie quotidienne. Si, dès le matin, nous nous sentons de bonne humeur, l’esprit joyeux et content, notre porte intérieure s’ouvre aussitôt pour accueillir la journée. Nous rencontrons une personne que nous n’aimons pas, mais ce jour-là ça ne nous dérange pas, au contraire, nous parvenons même à lui dire un mot gentil. Puis, nous engageons la conversation avec cette personne que nous jugions désagréable et échangeons des propos très intéressants. Une fois que nous avons créé une atmosphère positive et amicale, la peur et l’insécurité perdent naturellement du terrain. Ainsi, nous pouvons facilement avoir plus d’amis et voir apparaître de nouveaux sourires.

Mais le jour où nous nous sentons irrités et de moins bonne humeur, notre porte intérieure se ferme automatiquement. De ce fait, même si nous croisons notre meilleur ami, nous sommes mal à l’aise et tendus. Nous constatons alors que notre attitude intérieure dicte nos expériences quotidiennes. Afin de créer un sentiment de bien-être en nous-même, au sein de notre famille ou de notre communauté, nous devons prendre conscience que sa source ultime réside en l’individu, en chacun de nous – c’est l’affection, la compassion humaine et l’amour.

La compassion n’est pas seulement bénéfique à l’esprit, elle contribue aussi à une bonne santé physique. D’après la médecine moderne, et c’est aussi mon expérience, la stabilité de l’esprit et la santé du corps sont directement reliés. Il est certain que la colère et l’agitation nous rendent plus sensibles à la maladie, alors que si l’esprit est tranquille et empli de pensées positives, le corps sera plus difficilement enclin à tomber malade. Cela prouve que, de lui-même,le corps physique est réceptif à l’affection humaine et à la paix de l’esprit.

Parallèlement, je suis persuadé que, dès l’instant où l’on se soucie uniquement de soi-même, notre vision des choses devient plus étriquée. De ce fait, les petits désagréments prennent une énorme importance, créant un sentiments de peur et de malaise, comme si l’on était submergé par le malheur. Aux contraire, dès que l’on pense aux autres en leur portant de l’intérêt, notre perception de la réalité s’élargit. En élargissant notre perspective, les problèmes personnels perdent de leur importance, et cela change tout.

Si vous vous souciez d’autrui, une sorte de force intérieure émanera de vous, malgré vos difficultés et vos problèmes personnels. Grâce à cette force intérieure, vos ennuis vous paraîtront moins importants et obsédants. Si vous dépassez vos problèmes personnels en accordant plus d’intérêts aux autres, vous y gagnerez en force morale, en confiance en vous, en courage, et vous vous sentirez plus calmes. Cela illustre à quel point la façon de penser peut faire toute la différence. (1)

…/… (A suivre : La source ultime de la réussite (fin) + Développer la Compassion)

[Transcription tiré du livre « Les voies spirituelles du Bonheur »]

Le site officiel de Sa Sainteté le dalaï-lama

(1) Tout ce qui est énoncé ici peut se constater d’une minute à l’autre dans une simple journée!
Advertisements

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Galerie | Cet article, publié dans Dalaï-Lama : Compassion, Psycho-philo-socio...trucs "intellos", est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s