Corée du Nord : un cas de « politique de la peur »

Je souhaite partager avec vous cet article de sapereaudesapereaude :

Corée du Nord : un cas de « politique de la peur ». « le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d’être mise en sécurité, en la menaçant d’une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires »

Je trouve l’analyse excellente.

J’aimerais rajouter que la politique de la peur marche effectivement très bien.

Mais ce qu’il faudrait aussi se dire :c’est que tous les dictateurs (dont celui de Corée du Nord dont il est question dans l’article) sont les plus grands « trouillards » de la terre. Et oui! Plus un être humain  en maintient un autre dans la coercition, la terreur, plus on peut se dire, sans trop se tromper, qu’il est lui-même mort de peur, mais ne se l’avouera jamais! C’est aussi, ce que font et sont les serial killers, les pervers narcissiques. Ils contrôlent les autres pour garder le contrôle sur leur « Vie » sous peine de la perdre, au sens figuré (privilèges, preuves de leur existence, etc.) comme au sens propre (suicide).

Il faudrait inventer un Organisme mondial de psychanalyse ou d’entraide psychologique  pour aider tous ces pauvres malheureux  😉 dictateurs à vaincre leurs propres Peurs et enfin foutre la paix aux autres….

Voudront-ils seulement consulter…. là, j’ai quelques doutes vu qu’ils n’en sont pas conscients et pire, sont dans le déni, sinon ils ne seraient pas dictateurs 😉 là il faudrait un service annexe de gros bras en blouse blanche avec camisole de force pour les y conduire.

Et si le peuple sort de sa « torPeur » on voit ce que cela donne (exemple actuel la Syrie) : le dictateur reste accroché au pouvoir, comme une moule sur son rocher ou un enfant sur son manège, sans ça il meurt au propre comme au figuré!

Aïe, on tourne en rond! Quand est-ce que cela va commencer de cesser?

Publicités

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Galerie | Cet article, publié dans Actualité économique et politique, Ce que je partage venu d'ailleurs, Coups de gueule et coups de coeur, Psycho-philo-socio...trucs "intellos", est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s