Féminisation : L’académie française pourrait accepter l’usage du mot « institutrice »

Excellent! Drôle , très drôle! Quand la satyire * dénonce la bêtise…. humaine, administrative, politique et ….

* édité le 27/12/14 suite à une remarque faite directement sur le blog EdukActus par un certain Jacques …. 😉 😆 effectivement mon orthographe a « fourché »      😈      ,  à quoi pensais-je …. 😉 😆  😆

Eduk Actus

Quelques jours après sanction contre un député UMP qui refusait de dire « Madame la présidente » à l’Assemblée, l’Académie française pourrait décider d’accepter l’usage du mot « institutrice ».

Gardienne des traditions, la vénérable institution du Quai Conti s’est toujours montrée prudente en matière de féminisation. Depuis la déclaration de 1984 , les immortels rejettent très régulièrement les diverses propositions en la matière. La décision actuellement à l’étude constituerait une petite révolution pour des milliers d’enseignantes.

« Le corps des instituteurs a été créé en 1792 » explique le secrétaire administratif de l’académie. Après deux siècles d’usage, l’académie est arrivée à la conclusion que l’évolution s’imposait. « Actuellement, 80% des enseignants du premier degré sont des enseignantes. L’usage du mot institutrice nous parait donc tout à fait acceptable. »

« On a pas le droit de dire ça aux enfants ! »

Dans les cours d’école la nouvelle ne provoque que peu de réactions. Seule…

View original post 101 mots de plus

Publicités

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Galerie | Cet article, publié dans Actualités et Société, Ce que je partage venu d'ailleurs, Humour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Féminisation : L’académie française pourrait accepter l’usage du mot « institutrice »

  1. bah j’ai toujours entendu institutrice, c’est prof des ecoles maintenant qui remplace je crois, donc on peut pas dire professeuse des ecoles,

    Aimé par 1 personne

  2. Jacques Barbarin dit :

    Ce n’est pas « institutrice » qui me gêne, comme le fait remarquer eveiloriental c’est devenu du langage courant et ça ne me dérange absolument pas. Ce qui me « griffe l’oreille », ce sont tous les « auteure », « procureure », « sénateure », et autre « écrivaine ». Pourquoi pas appeler une femme qui exerce la médecine une « médecine »?
    Le « sémantiquement correct » ne frise pas le ridicule, il y est déjà.
    Uncle Jack

    Aimé par 1 personne

  3. eveiloriental dit :

    AH BON ? ça ne se disait pas ?

    Aimé par 1 personne

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s