Théâtre : Nous avons vu et aimé « L’homme qui plantait des arbres »- Cie Arketal

Le 10 octobre dernier, Jacques Barbarin  indexL'homme qui plantait des arbres - Cie Arketal 3vous présentait « L‘Homme qui plantait des arbres«  par la Compagnie Arketal.

Nous venons de voir sa dernière représentation  au Théâtre National de Nice (TNN). Ah oui! Texte de Jean Giono quand même!

Encore une fois, comme lors du Conte d’Hiver, nous avons aimé sans restriction.

Jacques vous le dira plus bas, l’osmose, l’intrication acteur-manipulateur avec la/les  marionnettes se fait encore plus « intense » et c’est un vrai bonheur. Les acteurs- manipulateurs Erica Faria de Oliveira et Pierre Blain  nous emmènent avec légèreté dans cette histoire d’un Monsieur Tout le monde qui devient un héros malgré lui, mais toujours inconnu, sauf de Jean Giono…

Parlons du propos de cette pièce. Certains dirons que c’est une fable écologique, … oui… moi je dirais plutôt – et Jacques me suit sur ce propos-  une parabole, même plusieurs paraboles qui se recoupent: « Aide-toi le ciel t’aidera », « Un long voyage commence par un premier pas », « Un homme seul peut tout, détruire, construire ». Cet anti-héros commet un acte exemplaire, que dis-je un acte! Une multitude, patiemment, discrètement avec un  total désintéressement : un choix de vie comme me l’a dit Sylvie Osman, metteur en scène.

L'homme qui plantait des arbres - Cie Arketal 1Ah, un truc important qui est une marionnette, un personnage à lui seul, le décor : simple et plein d’ingéniosité, comme l’histoire 😉

Si vous êtes dans le coin lors de leurs prochaines dates de tournée, allez-y! Même avec vos enfants, ceux qui étaient présents ont appréciés!

Jacques Barbarin s’exprime :

« J’avance masqué », disait Descartes. La compagnie Arketal, elle avance à visage découvert. Dans son dernier opus, « L’homme qui plantait des arbres », d’après Giono, elle avance d’un cran la relation marionnette-manipulateur. Ce qui est une constante chez Arketal, c’est que, pour chacune de ses créations le marionnettiste a un statut L'homme qui plantait des arbres - Cie Arketal 2d’acteur : il est le manipulant de sa marionnette, mais il existe, tout au moins les deux existent ensemble. Et, peut-être corollaire de ce principe, le spectateur voit le marionnettiste. Or cette manière de procéder ne gêne absolument pas la lecture : on est très rapidement concentré sur les marionnettes tout en sachant, …/… voir la suite sur Ciaovivalaculture

[édité le 23/10/14 :  article de JB raccourci pour être en accord avec la  Nétiquette 😉 ]

 

Advertisements

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Galerie | Cet article, publié dans Actualité artistique et culturelle, Théâtre, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Théâtre : Nous avons vu et aimé « L’homme qui plantait des arbres »- Cie Arketal

  1. Ping : Théâtre / Art, que tal ? | UN AVIS : Petit Blog Avisé ??

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s