Crise européenne : la Grèce s’enfonce et nous entraîne, jusqu’où?

« Austérité », toujours et encore « austérité », je n’arrive plus à compter les plans de « redressement » votés avec à la clé : l’argent européen injecté.

En tant que super experte économiste de « comptoir » j’analyse (pourquoi ne vaudrait-elle pas celles de certains?) :

1)      Des citoyens (je ne sais pas si le mot est bien choisi?), des dirigeants d’état et privés, une administration qui ont comme sports nationaux :

  • Le travail au noir (pour au minimum arrondir les fins de mois)
  • Faire du saute-mouton avec les impôts et taxes (ex.: construire sauvagement pour échapper à l’impôt foncier, etc.)
  • Des fonctionnaires de tous grades arrondissant + ou – leurs revenus avec des enveloppes (=corruption)

2)      Pas d’impôts  = pas de sous pour les hôpitaux, les routes, les écoles, etc. (je simplifie), mais le peuple veut les hôpitaux, les routes, les allocs et les pensions et, etc.

3)      Un état qui falsifie les comptes et emprunte à tour de bras pour leur donner tout cela = un endettement abyssal, et pas un kopeck  pour payer ne serait-ce que les intérêts!

4)      Ils viennent pleurer misère à Bruxelles

5)      Nous, on ne veut surtout pas s’avouer qu’on s’est fait avoir et que tous les pays dans l’Euro ne suivent pas les règles (la France n’étant pas en reste!). On dit qu’on gère, qu’on maîtrise. Et on fait de la « solidarité » qui n’est à ce stade, pour moi, que de la fierté européenne mal placée! (Petit proverbe : donne un poisson à un miséreux il mangera 1 fois, apprends lui à pêcher il mangera toujours…….)

Avec mon petit cerveau de Mme x (super experte…) je déduis , L’Austérité va donner :

1)      Des fonctionnaires moins payés :

= encore + de travail au noir

= encore + de petites et grosses enveloppes

2)      Des « citoyens » lambda avec moins de travail/salaire, de pension, d’alloc

= + de travail au noirTonneau des Danaïdes

= Encore – d’impôts et taxes payés

3)      Toujours et encore moins d’argent public dans les caisses

4)   L’Europe déverse des milliards dans le tonneau des Danaïdes (voir proverbe au-dessus 😉 )

Que faire ?

1)      Emprisonner la Grèce dans l’enceinte d’un haut mur (tiens ça me rappelle des trucs… 😦 ), les remettre donc avec leur monnaie, boycotter : les fameux « armateurs grecs » (ou si vous préférez les gros profiteurs de tous poils), le tourisme, leur merveilleuse huile d’olive, (y’en a ailleurs) et les laisser se dé…..er en autosuffisance; je suis persuadée qu’ils y arriveraient parfaitement bien et que ce ne serait pas pire, au contraire, et qu’on y gagnerait quelques milliards. Là y’en a qui hurlent « et la SOLIDARITE! »

 2)      Leur envoyer 1, 2 ou 3 bataillons européens de contrôleurs et trésoriers du fisc, pendant 1 ou 2 ans, qui récupèreraient les sous détournés et pour que la corruption locale n’est plus de raison d’être. Aïe, oui, oui je vous entends! Seraient-on sûrs que les fonctionnaires européens ne seraient pas tentés par les fameuses petites enveloppes? Rien n’est moins sûr!

 Après toutes ces « savantes » analyses et déductions, je ne vois pas comment lutter contre une habitude séculaire d’économie souterraine?? L’Être humain, individuellement et en groupe, étant ce qu’il est  (je vous assure je suis pourtant optimiste de nature, si, si, si), à part les lobotomiser, je ne vois pas??!!

Je ne veux pas spécialement stigmatiser les Grecs, mais là c’est d’eux (pour l’instant) dont il est question, ils sont simplement une grosse épine visible et qui fait « bobo ». En France on n’est pas mauvais non plus (euphémisme) pour le travail au noir, et aussi avec notre célèbre système D (quoiqu’il ait largement perdu de sa superbe) et nos fuites de capitaux (ah tiens y’a ça aussi!). Il ne faudrait pas non plus oublier les Italiens, qui ne sont pas en reste, loin de là. Les Grecs (les gouvernements) ont simplement, pendant un temps, été forts discrets et roublards. Pour l’instant, ils tiennent visiblement la palme! (Y’a eu l’Irlande) Cependant, je suppute que d’ici quelques temps d’autres récents (et peut-être plus anciens) européens ne manqueront pas d’accéder à ce « podium ».

Que faire ?? A part appeler (dans le vide) tous les Grecs, et autres dans le même genre, à simplement commencer à payer leurs impôts, cela redonnerait de l’air aux caisses publiques qui, au début, rembourseraient ce qu’elles doivent, et qui par la suite devraient alimenter progressivement les besoins réels d’un état en meilleure santé financière. Enfin ce que j’en dis…..??!!

Si vous vouliez rester avec vos petites et grandes méthodes/habitudes d’économies parallèles, il ne fallait pas entrer au sein de l’Europe surtout monétaire. A moins (Oh non je vais me faire tuer!) que ce ne fusse calculé que dans le but de se gaver encore un peu plus sur le dos des benêts que nous sommes! (Oh non, je n’ose y croire! Non! Tout de même pas.)

Certains, me traiteront de réac, liberticide et autres noms d’oiseaux, mais que voulez-vous quand je vois partout, et pas seulement en Grèce, « Des » qui veulent le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière (pour le moins) et qui en plus  râlent et gueulent, JE M’E.TRAN.GLE! Mon optimisme légendaire est mis à mal!! Et je rajoute qu’on a les gouvernants que l’on méritent 😛 …Là je me cache je vais être lapidée 😮

Mais je veux rester « philosophe »?? 😀 . Tiens un mot d’origine grec, cadeau de Pythagore  qui calculait le carré de l’hypoténuse, sans résoudre la quadrature du cercle ! 😉

Publicités

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Galerie | Cet article, publié dans Actualité économique et politique, Coups de gueule et coups de coeur, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Crise européenne : la Grèce s’enfonce et nous entraîne, jusqu’où?

  1. Ping : La Grèce n’en finit pas de couler! Des solutions? Il semblerait que oui…mais… | UN AVIS : Petit Blog Avisé ??

  2. micdec dit :

    La dette de la France est au mardi 14 avril 2015 de 2037,80Md€. C’est la dette aujourd’hui, soit 95,00 % du PIB. (M = Milliards !!) et on « prête » (sans espoir de remboursement) à la Grèce qui ne fait que peu d’efforts pour redresser la situation…Voir = http://www.planet.fr/actualites-les-grecs-ne-paient-pas-dimpots.806936.1557.html
    Nous allons droit dans le mur……

    J'aime

  3. Ping : #Crise européenne : la Grèce s’enfonce et nous entraîne, jusqu’où? | La Grèce, phare éternel de l'Europe? | Scoop.it

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s