« PRENDRE SON PIED OU SE LE MORDRE! » de Brice Chaffthorn – EPISODE: 5 – Une Pièce de théâtre? Une conférence? Un règlement de compte? Hilarant, décapant, grinçant. En un mot, un OVNI théâtral en feuilleton!

PRENDRE SON PIED

OU SE LE MORDRE!

de Brice Chaffthorn

Adaptée et Mis en scène par C H-B  Articulée sur une idée de DL

Conférence peut-être, Comédie faudrait, Simple Mixte sûrement

ATTENTION cette oeuvre est déposée à la S.A.C.D et est soumise à Droits d’Auteur 

Pour que vous lecteur ne soyez pas trop perdu je vous indiquerai les points important de la mise en scène.

Lui : en bleu Elle : en rouge

5ème EPISODE

Celui ou celle, un tant soit peu pensant qui lit, mais le plus souvent compulse, ce type d’ouvrage informatif aura, soit déjà acquis par lui-même le savoir par sa propre observation et aura pu analyser sa propre condition d’homme ou de femme face à son double inverse, soit du moins pris conscience de cet état de faits et de ses effets.  

6ème SKETCHE :

Le tonneau et le robinet

Lui :   Ah vous les nanas qu’est-ce que vous-vous plaisez à tout compliquer !?

Elle :  Comment ça tout compliquer ? C’est plutôt vous les mecs qui ne comprenez rien à rien. A croire que v…, NON ! TU as du mou de veau dans le ciboulot.

L : Et TOI alors !? Tout dans le Blabla. Ah ça la parlote pour la parlote tu en connais un rayon !

E : Heureusement que je parle parce que TOI, tu es le pro de l’imitation de la carpe croisée avec… le penseur de Rodin.

L : Justement je ne parle pas pour ne rien dire, MOI.

E : Bien sûr tu n’as rien à dire.

L : Si. Mais je le garde pour moi.

E : Tu me prends pour une voyante extralucide !

L : TU-M’EM-MER-DE à me titiller façon goutte d’eau sur le crâne toutes les trois secondes : "Chéri qu’est-ce que tu as ? Vas-y exprime-toi, ça te fera du bien ! Tu fais la gueule ? Mais dis qu’que chose !" Non, je n’ai rien et non ça ne me fera pas du bien et re non je ne fais pas la gueule, je réfléchis, car moi je réfléchis figure-toi et re-re non je ne dirai rien et re-re-re non je n’ai rien à dire ! Ah mais !

E : Très bien. Alors toi qui est de la race des Penseurs, peux-tu résoudre l’énoncé du problème suivant : "Un homme tonneau, silencieux, pense, pendant que le robinet à parole de Madame se déverse sur lui.

     Combien de temps mettra le tonneau pour se remplir et se rendre compte que le robinet fuit ?" 

7ème SKETCHE :

La carte Routière

Lui : M’amour, pouvez-vous regarder la carte ?

Elle : Bien sûr… Un instant m’amour…Où est-on, là?

Lui : A Trifouilli, Darling.

Elle : Et c’est où ce Trifouilli ?

Lui : A 15 Km après Machin les 2 Eglises.

Elle : Oui chéri, mais dans quel sens ?

Lui : Comment ç’la, dans quel sens ?!

Elle : He bien,… voyez-vous, nord, sud, ouest…..

Lui : Au sud M’amour.

Elle : Hou là là !

Lui : Vous-vous êtes fait mal Darling ?

Elle : Non, ce n’est rien.

….. (elle retourne discrètement la carte  et se contorsionne pour lire à l’envers)

Lui : Vous trouvez chérie!?

Elle : Oui, oui, une toute petite seconde…

Lui : Ce sont les secondes de votre coiffeur !

Elle : Tout est si riquiqui là-dessus, j’y vois rien M’amour, il faudrait une loupe ! Ah…! …. Arrêtez-vous sur le bas-côté je vous en prie, ça tremble trop ….

Lui : Faîtes en sorte, je ne peux m’arrêter M’amour. Cela va baisser ma moyenne.

Elle : ….

Lui : Dépêchez-vous on va rater la bifurcation, si vous n’y mettez pas un peu du vôtre !

Elle : J’y mets du mien je vous l’assure, j’y mets du miens. …Ca y est j’y suis à Trifouilli !

Lui : Ah quand m…Vous n’êtes pas un peu folle ! Je comprends pourquoi vous ne trouviez pas. Mettez donc la carte à l’endroit Darling !

Elle : Je ne peux pas, on va vers le sud !

Lui : Je ne vois vraiment pas le problème.

Elle : Mais si ce n’est pas pareil, je n’ai pas le sens de la route pour suivre le trajet.

Lui : Vous n’êtes pas dans un train. Que vous êtes sotte !

Elle : Oh ! JE NE suis pas sotte, je suis tout simplement une femme.

Lui : C’est du pareil au même.

Elle : Vous qui savez tant de choses, je m’étonne que vous ne sachiez point que les femmes ont beaucoup de mal avec les cartes. …Par contre nous, une vache dans un placard on la voit.

Lui : Qu’insinueriez-vous ?

Elle : Oh simplement au lunch, le porto dans le bar…

Lui : C’est parce que le domestique l’avait mal rangé.

Elle : Non c’est parce que vous êtes,… cons.

Lui : Ah non !

Elle : Vous êtes,… cons puisque nous sommes sottes.

Lui : Bon ça va, ça va, on ne va pas en chiez une pendule

Elle : Oh !

Lui : Trouvez-moi plutôt la D 215 qui va vers Cloche-Machin.

Elle : Non, je suis sotte. Tu prends TA carte d’homme ? Moi je conduis.

Lui : Pas question ! VOUS iriez à droite quand je dirai à gauche !

On récapitule : essayez donc de comparer un pêche avec une fraise, toutes deux sont des fruits avec des similitudes, mais…, donc celui, ou celle, qui a pris conscience que l’homme et la femme sont égaux mais oh combien différents, n’aura donc cure d’une telle cacophonie de raisons et fausses solutions à ses soi-disant problèmes. Ou bien, il n’en est pas encore tout à fait conscient et cette lecture pseudo scientifique sera au moins un catalyseur, ce qui n’est pas si mal avouons-le. Seulement faut-il encore que notre « cobaye » ait la tête solide et bien faite. Et là, seulement, il pourra trouver par et en lui-même les solutions qu’il cherche.

à suivre ……..

 

Advertisements

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Cet article, publié dans Théâtre : "Prendre son Pied...", est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s