COMMUNIQUER – Vocabulaire, gestuelle, comportement, etc. : ce qu’ils véhiculent d’incompréhension

Voir aussi mon billet  « Ça! des Journaliste……..?? »

Ce verbe, est un verbe d’action relationnelle, comme presque toute action. Communiquer avec l’autre, l’Etranger, je dis « l’Etranger », car dans notre monde un peu « pourri » tout ce qui n’est pas Soi est Étranger (bien sûr avec une connotation négative).

Déjà, nous avons bien du mal à communiquer avec nous-même. Comment cela, parler avec nous-même? Oui, vous savez « Vous », « Moi », il faut se parler, se connaître se comprendre soi-même. Nous sommes des étrangers pour nous-même alors, vous pensez, «l’autre». Même votre propre père, mère, sœur, mari, femme, proche, est différent, donc «Étranger».

Communiquer est un acte qui demande un effort, pour certains, surhumain …

Avez-vous déjà essayé de demander votre chemin dans un pays dont vous ne connaissez pas ou peu la langue, bonjour l’angoisse! Le temps pris! Pour en définitive tourner en rond et être complètement perdu, en pestant contre l’autre « c.. ». S’exprimer dans une langue qui n’est pas la sienne, si bien apprise et maîtrisée fusse t’elle, ce qui arrive le plus souvent : ne pas réussir à se faire comprendre clairement et de plus risquer le lapsus qui peut blesser et, ou faire que l’on se sente soi-même blessé, parce que ni l’un ni l’autre n’a réussi à saisir le sens précis du dialogue. (Vous pouvez voir une petite histoire édifiante là)

Communiquer est une gageure qui malheureusement est tributaire de nombreux facteurs non maîtrisés, pouvant être très lourds de conséquences.

L’éducation que nous avons reçue nous a donné un certain vocabulaire qui peut déjà être complètement différent de celui de notre interlocuteur. Il s’agira quasiment l’un pour l’autre d’une langue étrangère! Ce vocabulaire peut donc ressembler comme deux gouttes d’eau à celui de votre correspondant, mais détrompez-vous il n’en est rien! Les mots véhiculent tout un passé, tout un savoir, ou non-savoir d’ailleurs, à vous propre, avec en sus des non-sens, des contre-sens, des approximations, un mot pour un autre, etc. Combien de discussions, de querelles s’installent quand chacun traduit l’autre selon ses connaissances acquises, qu’elles soient scolaires, éducatives, expérimentales, etc., et reste opiniâtrement campé sur ses positions.

Il n’y a pas que le langage parlé qui soit communication, il y a l’écriture, la gestuelle, le comportement. Tout cela n’est, en fin de comptes, que « codes » qu’il nous faut déchiffrer. Mais tous ces efforts de traduction resteront vains si vous vous ingéniez à demeurer dans l’unique contexte de ce que vous avez enregistré depuis toujours dans votre mémoire.

La discorde s’installe plus souvent que l’entente quand on essaye de communiquer par quelques moyens que ce soit. On nous rabâche les oreilles de : dialogues, conciliations, négociations, j’en passe ; mais le plus souvent, pour ne pas dire tout le temps, nous demeurons obtus. Soyons juste, parfois l’on met en œuvre toute la meilleure volonté du monde pour tenter de comprendre l’autre. Je trouve cela formidable d’essayer mais, ce n’est pas réussir.

Je suis passablement dure, n’est-ce pas?! Des dialogues portent généreusement leurs fruits me direz-vous ! Oui, très peu, mais cela existe et heureusement !

Il serait peut-être bon de se poser la question : pourquoi certains réussissent à communiquer presque parfaitement et dans des laps de temps radicalement plus courts que pour les palabres, disputes qui peuvent durer des « siècles » et ne mènent à rien ?

Revenons un instant à l’exemple simple et concret des langues étrangères. Quand vous connaissez une langue étrangère, bien et même très bien, si vous voulez progresser vous devez appliquer un principe reconnu de tous ceux qui sont bilingues ou plus : NE PAS ESSAYER DE TRADUIRE DANS VOTRE PROPRE IDIOME.

En effet, très peu d’expressions correspondent exactement. Ce qu’il faut retenir c’est que la logique, la façon de vivre d’un pays, peuple, donneront à un mot paraissant identique une signification diamétralement opposée, suivant que vous vous trouviez en Chine, en Allemagne, etc. Des conflits très graves peuvent être engendrés si vous n’avez pas eu le soin de vous mettre au diapason de votre interlocuteur et si vous pensez en termes connus de votre seule culture.

Le « truc » : ressentir l’autre. Pas besoin de traduire. Je dirai même que la communication ne passe pas forcément par le vocable ou l’épistolaire, mais par une attention de tous les instants. Pour cela, il vous faut oublier votre avant, votre savoir, vos expériences qui ne sont pas ceux de celui d’en face.

Vous me direz, le mieux serait la transmission de pensée, tout serait beaucoup plus simple!

Ce n’est pas idiot, puisque être attentif c’est être présent, se mettre sur la longueur d’onde de tout ce qui vous entoure et ce, sans avants, sans préjugés encore une fois de classes, de religions, de sexes, d’âges, de races, de cultures, que sais-je.

Donc, vous êtes totalement ouvert à ce qui se passe à l’extérieur, hors votre petit « giron » étriqué. Je vous assure, la communication s’établira parfaitement, sans brouillage d’aucune sorte.

Utopie ! Me direz-vous. C’est vous qui voyez. Essayez, ce n’est pas facile, mais possible.

Au fait, je crois que j’avais parlé, au début, d’effort, je corrige : MOTIVATION !

© C. Bocher
(© Si vous partagez ce billet, merci : de ne mettre qu’un court extrait,  de citer l’auteur et de mettre un lien actif 🙂 )
Publicités

A propos Un petit blog avisé??

Je partage : ressentis, réflexions et, quelques coquecigrues ! J’écris le plus souvent quand quelque chose doit « sortir », que cela devient impérieux ! Donc, je peux devenir très productive et même prolixe à certains moments et complètement muette à d’autres !….
Galerie | Cet article, publié dans Psycho-philo-socio...trucs "intellos", est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour COMMUNIQUER – Vocabulaire, gestuelle, comportement, etc. : ce qu’ils véhiculent d’incompréhension

  1. Elisa dit :

    Merci de rééditer l’essai, très intéressant 😜👍✍️

    Aimé par 1 personne

  2. voici donc le verbe locomotive, l’action qui entraîne les petits wagons de mots, qui feront une destination plus ou moins comprise par l’autre, gare gare ! » gare » à la compréhension,

    communiquer, com, transmettre, uni , ensemble, quer, action

    étranger à soi, c ‘est être différent, mais cela ne veut pas dire forcemment une frontière impossible à franchir, mais il est vrai, que l’autre, « l’autre » qui peut se dire aussi de façon péjorative, style c est pas moi, c’est l’autre, donc c est vrai, ce qui n’est pas comme toi quelque part peut faire une incompréhsion plutôt qu’une unification, un mariage mixe de pensées !

    se connait on soit même comme tu le dis, soi ? m’aime ,? suis je aussi en phase avec mes idées, desfois je dis des choses qui me sont peut etre inculquer, et non pas de ma vraie personnalité, mes vraies idées,(lal famille l éducation)

    tout le monde est étranger à soi, puisque nous sommes unique, il y a des ressemblances pourtant, et même dans les conversations qui ont l’air totalement opposées et qui prennent une allure de dispute dans des débats mouvementés, et bien on voit quelque fois que les deux protagonistes sont du même avis, et pourtant avec des mots differents et non compris , ils parlent pourtant de la même chose !

    il y a ce que dis l’autre, ce qu’entend l’autre, ce que croit que l’autre comprend ceque l’autre croit qu’il dit,

    oui je pense comme toi, communiquer demande un effort, le savoir écouter, limite il faut reprendre la phrase de l’autre et dire, donc si j’ai bien compris tu veux dire que …

    c est certains que dans une langue etrangere les mots sont encore bien plus difficiles a placer, car le sens, et c est bien cela qui importe, est encore bien plus different d’un pays ou d’un autre

    sur la « voie » de la communication, le train de wagons de paroles, peuvent à toute allure se rencontrer et faire un grave accident, hop

    et puis chacun a sa définition, son débit de paroles, certains semble hargneux, alors que ce sont des gentils, mais ils parlent en ton sec par exemple, il y a aussi, le ton, la tonalité, l’aigue le grave, la sonorité, le débit, tout cela va aussi dans l’incompréhension de certains propos, je le vois avec une de mes filles, qui se sent agressées alors que je lui apprend a conduire et que je lui dis sa faute, elle le prend pour une critique mechante, alors que j’ai fait mon possible pour y mettre des formes,

    ah oui, j ai une amie qui discutait avec une personne sur internet, et le mec dit a ma copine,
    « tu es chaude » ma copine l’a mal pris, mais cela s’est arrangé, il voulait dire, tu es chaleureuse, mais ds son pays(canada) il y avait une autre façon de le dire, lol

    le truc lorsque l’on parle, c est aussi la passion de la discussion , on peut couper la parole on peut etre vif, on veut se faire « entendre » imposer, dire qu’on est pas ok,
    on prend pas le temps de dire, je t’ecoute, je veux comprendre, car cela coupe la spontanéité,
    c est un défaut que nous avons, je crois, nous sommes alors dans le feu de la conversation, et les flammes sont des mots plus ou moins chauds,

    moi desfois je me tais, car j’arrive pas a crier, alors je hoche la tête bêtement, et je me sens frustrée car je n’ai pas dis ce que je voulais

    ah oui il y a aussi les gestes,qui vont avec la parole

    les sourds, sont ils alors plus communicatifs dans le bons sens ?

    bon bah c est tout, c est pas top top mon truc, mais c etait interessant ton écris, ton hé cri !

    I

    Aimé par 1 personne

    • Je lirai demain car là je m’endors 😉

      Aimé par 1 personne

    • « … mots differents et non compris , ils parlent pourtant de la même chose ! »
      Oh oui alors! Combien de fois ne voit-on (n’ai-je vu) ce genre de disputes inutiles ! Tu dis aux protagonistes, « Mais arrêtez ! Vous dîtes exactement la même chose ! » Et eux de répondre « Mais non ! » Nous : « Mais si ! » Et de faire une « traduction » pour que les 2 comprennent 🙂 Et à ce moment là ou bien ils se trouvent bêtes et se rendent compte de leur incompréhension, ou bien ils s’enferment dans une posture de contradiction par fierté !!

      J’adore ton image avec la locomotive, la « voie », le train, les accidents … 🙂

      Tu as très bien illustré avec l’expression « canadienne » 😀

      Tu as très bien imagé la communication orale 🙂

      Merci d’être passée, d’avoir lu, d’avoir apprécié 😉 et surtout d’avoir commenter pour ajouter une vision, ta vision. 🙂
      Bises 🙂

      Aimé par 1 personne

      • en fait j’avais fait pour une expo, un petit texte sur les mots, et les voies de communication, et voix, etc, c est pour cela aussi que je parle de véhiculer la parole, tu vois ce sujet m’interesse, et j ai bien aimé ton texte
        au fait, l ecole me réclame a nouveau une piece, faudra que je t’explique mon idée, car j’aurai besoin de conseils pour accessoires,
        bisous

        Aimé par 1 personne

  3. je reviens en discuter, car là je prépare des poivrons,
    cela m’interesse, heu la communication, les poivrons aussi,
    allez a toute

    Aimé par 1 personne

  4. Tu as raison Catherine, communiquer n’est pas toujours aisé mais LE pire est échanger …pour moi c’est là que ça se complique. Bisous et belle journée pluvieuse

    Aimé par 1 personne

    • Désolée de répondre si tard, mais panne de connexion !

      A mon sens, communiquer c’est partager, échanger, pas juste communiquer façon affichage, tu sais je vous balance une info dém…brouillez-vous avec, c’est de la com aussi, mais bon ce n’était pas à proprement parler mon propos 🙂
      Dans ma réflexion je me suis axée sur ce fameux « échange » dont tu parles et qui est effectivement, comme je l’ai écrit avec d’autre termes, pas de la tarte du tout 😉 . Et que cela peut donc aller à des trucs dingues dus à l’incompréhension! 😮

      Bonne soirée Bises 🙂
      La pluie c’était cette nuit bien drue ! 😉 remarque je crois que cela va remettre ça encore ce soir et cette nuit !

      Aimé par 1 personne

  5. Ping : >>COMMUNIQUER–Vocabulaire, gestuelle, comportement, etc. : ce qu’ils véhiculent d’incompréhension | Un Petit Blog… avisé ??

  6. Ping : Ça! des Journalistes……….?? (La goutte qui fait déborder le vase : Redif Clash chez Ruquier) | MON AVIS : Petit Blog Avisé ??

Un avis, une expérience, une idée à partager, n'hésitez pas vous êtes les biens venus (avec "modération" ça va de soi, voir la "Charte")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s